Quand les bib buzzent à donf

De plus en plus de bibliothèques créent des vidéos sur elles-mêmes et les diffusent sur la toile. Objectifs ? Se présenter mieux ou différemment à son public, mettre en avant leurs collections et services, etc. mais aussi tout simplement faire parler de soi. C’est de bonne guerre ! Pourquoi les bibliothèques n’auraient-elles pas elles aussi droit à leur quart d’heure de célébrité ? Cela a un coût, ne serait-ce qu’en temps et énergie dépensés. Pourtant, un peu de créativité et d’originalité peuvent permettre de s’offrir un petit buzz à moindre frais et surtout pour notre plus grand plaisir…

Who You Gonna Call? : quand les chasseurs de fantômes débarquent à la New York Public Library… (mai 2010, plus de 2.808.000 visualisations)

A Librarian tribute to Michael Jackson on Billie Jean : l’hommage d’un employé de la médiathèque de Limoges à Michael Jackson (juin 2009, plus de 90.500 visualisations)

Chute de dominos à la Urbana-Champaign’s ACES Library : oeuvre d’art éphémère et impromptue qui a pour but de critiquer la monotonie et la sévérité des institutions et des bibliothèques (mars 2006, plus de 222.600 visualisations)

Élections 2010 : Alors, on vote !

Ce 13 juin 2010, on vote en Belgique. Chaque vote compte !

Op 13 juni 2010 wordt er in België gestemd. Elke stem telt !

Et conformément à la plus pure tradition surréaliste de notre pays, il ne faut pas oublier les petits partis, les visages moins connus, comme M. Timothée Sticule lors de la campagne régionale de juin 2009… ;-)

Testez vos connaissances sur la censure US

Soutenu par l’American Booksellers Foundation for Free Expression, le site américain kidSPEAK se veut un site de sensibilisation et de lutte contre la censure imposée aux enfants dans leur liberté de lecture et entend notamment donner à ceux-ci quelques conseils pour parvenir à lutter contre la censure qui leur est parfois imposée. A première vue, cela pourrait paraître surprenant qu’une telle initiative se développe outre Atlantique. Cela l’est beaucoup moins quand on sait que chaque année aux États-Unis plusieurs centaines d’ouvrages sont attaqués dans l’espoir que ceux-ci soient interdits de publication ou d’accès (prêts, consultation…) en bibliothèque. Entre 2000 et 2005, l’American Library Association a dénombré plus de 3000 tentatives de retraits d’ouvrages des bibliothèques publiques et scolaires. En 1999, ce fut ainsi Harry Potter qui eut l’"insigne honneur" d’être le premier du top 10 des most challenged books, place qu’il occupa par ailleurs aussi en 2001 et 2002.

Sur son site, KidSPEAK propose un petit test ludique en douze questions (What is your Censorship IQ?), histoire que chacun — et pas seulement les enfants américains — puisse mesurer ses connaissances en matière de liberté de lecture et de censure (évidemment le contexte est très américain). Vous risquez en tout cas d’avoir quelques surprises…

—————————

D’autres liens :